Français
English
Dr: Eric Hazan, Dentiste à Paris 16 75016

Les paramètres techniques et décisionnels de l’efficacité en prothèse fixée

Difficile de gagner du temps en prothèse fixée. Pour autant, réaliser une bonne restauration dès le départ permet de ne pas en perdre par la suite.

RÉUSSIR À GAGNER DU TEMPS dans le domaine de la prothèse fixée tient de la gageure.En effet,le gain de temps réel se mesure à la qualité des restaurations réalisées,et donc à leur longévité.Pour illustrer ce propos, prenons un bridge céramo-métallique de trois éléments entre les dents 45 et 47 avec,comme élément pontic, la dent 46. Les particularités de cette construction sont:

  • Un inlay contre-inlay en or sur la dent 45;
  • Deux éléments céramo-métalliques sur les 46 et 47;
  • Les deux parties sont reliées par un attachement.
  • Dans ce cas clinique,gagner du temps peut se traduire par « ne pas refaire les restaurations ». Par ailleurs, la question du gain de temps peut également être abordée selon deux paramètres, décisionnels d’une part,et techniquesd’autre part.

PARAMÈTRES DÉCISIONNELS

Ils prennent en compte trois éléments essentiels :

Les paramètres techniques et décisionnels de l’efficacité en prothèse fixée
  • Le motif de la consultation;
  • Le diagnostic précis ;
  • Le meilleur choix thérapeutique.

Ces trois éléments vont amener le praticien à établir la meilleure adéquation possible entre un type de restauration et l’état de délabrement de la dent.

L’objectif consiste à restaurer la dent tout en la préservant au maximum. L’illustration en est donnée avec le traitement préventif des fractures des incisives par l’utilisation raisonnée de facettes de céramique collées. Du point de vue du gain de temps, dans ce cas précis, l’intérêt est double: il s’agit de préserver la dent tout en lui redonnant une fonction et une esthétique. La réalisation de facettes de céramique collées représente un gain de temps non négligeable par rapport aux mêmes dents traitées par des couronnes. Elle constitue une économie de temps en termes de réalisation technique.

PARAMÈTRES TECHNIQUES

De la préparation jusqu’au scellement définitif, le détail, étape par étape, des points importants de la réalisation d’une couronne montre qu’il nous est impossible de gagner du temps aux étapes de préparation des dents et de mise en place de provisoires. Au contraire, il faut prendre tout son temps afin d’aménager les tissus dentaires et parodontaux et vérifier la fonction et l’esthétique de la dent concernée. Enfin, le terrain doit être préparé pour une action précise, au moment de la prise de l’empreinte, de son traitement au laboratoire. Il conviendra également de réussir l’essayage et le scellement de la couronne concernée.

Vos questions, les réponses de Eric Hazan

Dans le cas d’un mordu pour une dent unitaire, terminez-vous directement la céramo-métallique ?
  • Oui. C’est un gain de temps si le protocole est respecté. Dans le cas contraire, c’est une perte de temps.

Comment procédez-vous au scellement des facettes provisoires ?

  • Je ne scelle pas. J’utilise la gouttière tirée du wax-up et du modèle en plâtre. Je la positionne en bouche et je vérifie qu’il n’existe pas de gêne au niveau gingival. Ensuite, je remplis la gouttière de composite sans envisager ni de mordançage, ni de bonding sur les dents. Il faut en appliquer suffisamment pour sentir une légère résistance en plaçant la gouttière sur les dents. Le composite est malléable, on appuie avec le doigt de façon à former la dent au travers de la gouttière. Puis, l’on photopolymérise avec la lampe. Le surplus de composite qui passe entre les dents va être suffisant pour quelques jours. Bien entendu, il faut retirer délicatement le surplus avec curette et fraise. S’agissant du côté palatin également, on obtient quelque chose de tout à fait solide. Généralement, les morceaux peuvent être retirés avec une curette. Dans le cas contraire, il existe des zones de contre dépouille trop importantes. On utilise alors une fraise et l’on rentre délicatement dans le composite. Avec pression, celui-ci va casser et il pourra ainsi être enlevé.

Réalisez-vous des essayages de chape pour une dent unitaire ?

  • Non, jamais.

Comments and discussion

Show Facebook comments

Poster un commentaire Les règles des commentaires

└─ pour poster vos commentaires, s'il vous plaît.